Vent et lumière

( espagnol )

La ville où je suis née est située dans une vallée entourée de montagnes, elle est inondée de bâtiments, jardins, grandes avenues, rue plantés d’arbres…

Quand tu regardes de près, tu peux voir les maisons, les immeubles, les fenêtres, des fils électriques, bitume, trottoirs, portes, murs…

Quant tu lèves les yeux, tu peux voir, dessiné dans le ciel, les montagnes, les volcans remplis de blanc et cette lumière qui devient transparente dans l’après-midi. Et à travers cette lumière tu peux sentir le vent qui pousse les nuages jusqu’à laisser apparaître, un volcan silencieux, une montagne verte, un ciel apeuré, des nuages froissés, des arbres fatigués, des pierres vieillies.

La vue se promène dans ce paysage en saisissant à chaque pas un morceau de ces éléments qui forment la peau qui enveloppe la ville…

Norma

(retour)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s